Comprendre et calmer les pleurs du soir de bébé

Les pleurs du soir de bébé sont une source de préoccupation importante chez les nouveaux parents. Ils sont souvent difficiles à comprendre lorsqu’on y est confrontés pour la première fois. Les pleurs de votre bébé vous rendent nerveux et inquiets ? 

Pas de panique ! 

Aujourd’hui Little Chéris va vous aider à relativiser à propos des pleurs ainsi qu’à identifier les besoins de votre nouveau-né.

Pourquoi les bébés pleurent le soir ?

Dès la naissance, on remarque que les bébés crient et pleurent régulièrement. Cela est normal car les pleurs sont en fait l’unique moyen de communiquer pour votre enfant. S’il pleure sans cesse, c’est qu’il souhaite tout simplement vous transmettre un message ! 

Les raisons sont multiples, cela peut être lié au stress, à l’environnement, à une mauvaise position ou un quelconque inconfort. Physiologiquement, les pleurs des bébés sont liés à ce qu’il s’est passé dans la journée. Le bébé a besoin que l’on respecte chacune de ses étapes et de ses besoins pour pouvoir se relaxer. 

Quand le bébé a reçu de l’affection et des besoins qui lui conviennent (nourriture,  bon sommeil, confort) il sera non seulement plus confiant vis-à-vis de vous dans la relation parentale mais aussi plus détendu dans tout son corps. 

Comment comprendre les pleurs du soir de bébé ?

Afin de mieux comprendre les envies de votre nouveau-né, une petite session de décodage psychologique s’impose. 

Un des premiers besoins vitaux du bébé est la faim. C’est l’un des besoins les plus faciles à percevoir. Le son “Nah”  est un cri de faim chez tous les bébés du monde. Lorsqu’il a faim, votre enfant peut avoir tendance à crier ce son en s’énervant en même temps. Identifier rapidement ce son vous permettra de ne pas prolonger la durée des pleurs

Après le pleur de faim, celui du sommeil est à prendre en compte. Celui-ci est plus visuel, vous l’avez compris, il s’agit du bâillement ! Les bébés ont toujours la bouche ouverte lorsqu’ils pleurent mais très souvent, leurs bouches vont prendre une forme qui ressemble très souvent à un ballon de rugby. À ce moment-là, vous saurez que cette forme signifiera chez votre bout de chou le besoin de dormir et d’avoir du repos

Pour les pleurs émotionnels, il n’existe malheureusement pas de solutions miraculeuses qui vous promettent des nuits plus apaisantes. Mais les stratégies de masser votre enfant ou de lui faire prendre un bain vont l’aider à se relaxer. Votre enfant peut aussi vous faire part de son inconfort à travers des pleurs comme par exemple le besoin de changer sa couche, le fait d’avoir trop chaud ou trop froid ou encore les dents qui percent.. 

Comment calmer les pleurs de décharge ?

Les nourrissons peuvent souvent être craintifs, la peur du noir, l’abandon… tout cela engendre des peurs passagères qui surviennent pendant la nuit. Il y a plusieurs solutions pour remédier à tout cela en commençant par votre présence

Il n’y a pas plus rassurant pour eux de vous voir après un cauchemar ou une nuit sans trouver le sommeil. N’hésitez pas à prendre une voix douce et essayez de le convaincre avec vos mots qu’il ne risque plus rien.

Vous pouvez également acheter une veilleuse de nuit qui pourrait l’aider à apaiser ses craintes. Laisser la porte à demi-ouverte peut aussi être très rassurant. N’oubliez pas l’histoire avant de dormir, c’est toujours réconfortant d’avoir un parent investi ! 


Vous savez maintenant tout sur les pleurs du soir de bébé et comment y remédier, alors…

Enjoy !